Mes Histoires·Sport

De l’autre côté … être bénévole sur une course

Pour la 20 ème édition de la course Parisienne, j’ai décidé de passer de l’autre côté et d’enfiler mes baskets non pas pour courir, mais pour être bénévole…logo-la-parisienne

Pendant plusieurs mois, j’ai pu être « Assistante Coach » et encadrée les entraînements prodigués par la course pour préparer les femmes à cet événement. Ce fut une superbe expérience. Pour une fois, ce n’est pas moi qui tentait de suivre les instructions mais moi qui conseillait et encourageait les filles (bien sûr, sous le regard d’un coach pro’ présent) pour les aider à se dépasser pour le Jour J.

received_101541014448192691
Equipe d’Assistants Coach La Parisienne

J’ai d’ailleurs pu faire la connaissance de nanas formidables avec une pensée particulière pour une nénette à la casquette NBA qui m’a tenu à cœur d’accompagner jusqu’au bout de cette aventure.

Outre les entraînements, arrive le JOUR J, le dimanche de la course. En début de semaine, j’étais partie récupérer la tenue que j’allais porter et qu’avait tous les bénévoles et le petit carré de plastique avec le « Pass Organisation ». Mon lieu d’action était déterminée. Je devais être à l’arrivée. Je pensais être à la distribution des médailles mais mieux que ça, j’étais à la ligne d’arrivée et j’ai pu voir les quasi 30 000 athlètes traverser la ligne d’arrivée…

20160907_1710221
Pass Organisation

Etre bénévole n’est pas de tout repos: il a fallu se lever tôt… très tôt… encore plus tôt que lorsque je pars travailler (et je rappelle que je suis censée être en WE!). A 5h30 du matin, il nous est demandé d’être présent. Car, on ne le sait peut être pas mais les barrières de sécurité, les bannières, les tables et tentes ne s’installent pas comme par magie mais tout est posés le matin de le course par… NOUS!

20160911_0725111
L’équipe en pleine installation

Les copains de course sont présents! Autant dire que l’ambiance est plutôt festive même si le réveil a piqué et fut difficile. Mais l’heure tourne et il est important que tout soit prêt avant l’arrivée des filles qui vont parcourir leurs 6.7 kilomètres 🙂
C’est assez impressionnant d’être de l’autre côté: on ne s’imagine pas toute l’organisation que cela suppose : la validation des forces de sécurité, la vérification des personnes présentes (Bénévoles, presse, tout le monde y passe.).
20160911_0914321
A 9h45, lorsque la première vague part, nous venons tout juste de boucler la mise en place des bannières.
Dernier débrief avec les équipes et il est temps d’accueillir et féliciter (et aussi fluidifier) l’arrivée des athlètes!

Et on la voit arriver… la première femme, qui n’est autre que Carmen Oliveira, une super athlète mais aussi une coach Run Chic avec qui j’ai eu l’opportunité de m’entraîner! C’est génial de voir qu’il s’agit de quelqu’un que tu connais qui remporte la course!

20160911_1010221
Carmen Oliveira à l’arrivée – 1ère de l’édition de la Parisienne 2016

Et arrive au fur et à mesure les filles, ravies de traverser cette ligne qui marque la fin de la course… J’ai beaucoup crié, j’ai tapé des mains, au point d’y laisser en partie ma voix et d’avoir les mains engourdis.

20160911_101817120160911_1029111

 

Une pause déjeuner s’impose… les visages se confondent… on commence à ne plus reconnaître personne et la fatigue commence à se faire ressentir.
Je cherche celle que j’ai « coaché »… c’était celle que je ne voulais pas raté! On s’était promis un câlin plein de sueur… et quel bonheur de la voir médaillée et heureuse d’avoir accomplie ce qu’elle pensait impossible!

20160911_1315411
Armelle, Miss Casquette NBA

Même bénévole, la course reste une histoire de belles rencontres!
Il est tard.. très tard au regard de mon réveil … Je rentre chez moi, avec un petit mal de tête mais une tonne de sourire, de merci, de « je l’ai fait », de « c’est terminé? ».. de cris de joie, de pleurs, quelques malaises aussi… Cette impression d’avoir été dans les backstage d’un concert. On en ressort lessivée mais on oublie vite ces petits désagréments et on ne retient que l’essentiel: « avoir partagé avec des dizaines d’autres personnes venues uniquement et avant tout pour aider, dans cet esprit sport qui m’est cher »…

J’avais aussi envie d’être présente comme tant d’autres ont pu l’être pour moi sur les dizaines de course effectuées.

received_101541014469992691

Un grand merci à tous ces bénévoles… on ne se rend pas compte du travail accompli derrière... On court seulement, on prend son ravito, parfois on ne les voit pas tant on est fatigués mais c’est eux qui veille, appelle l’assistance secours, apporte l’eau pour se désaltérer, te remette au cou la médaille que tu es allée chercher…

20160911_1021451 20160911_1239171

 

 

 

 

 

 

 

 

Je recommencerai. Promis. (et je ferai fi de mon réveil :p).
Des bénévoles sont toujours nécessaires. Sur chaque course, il y a une rubrique contact, n’hésite pas à faire part de ta candidature!

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s