Mes Histoires

Run & Bike – Edition 2016 – Duathlon familial

La Run and Bike, édition 2016.

Pour la seconde fois, me voila participant à la course solidaire, la Run&Bike, course organisée par la FDJ et les étoiles du Sport au profit du Secours Populaire. Chaque kilomètre parcouru correspond à 1 euro reversé à l’association.
Le but, parcourir en duo 10km avec un équipier à la course et l’autre en vélo. Chacun sa stratégie : alternance chaque km, tous les 5 km, pas d’alternance… bref, l’activité est libre durant le parcours.

©runandbike-solidaire.fr

Je participe à cette course grave à ma sœur qui a remporté un dossard par le blog MytrainingDiary. Elle était tellement heureuse d’avoir gagné et encore plus de me proposer d’être sa partenaire de course. Sauf qu’elle n’avait absolument aucune idée de ce qu’était cette course. On ne peut pas dire que l’on se soit entraînées pour mais une chose était sûre, on allait y participer avant tout pour une aventure entre sœurs et pour s’amuser.
Ce que m’a surtout inquiété était le fait de disposer d’un vélo et d‘un casque … parce que, quelques jours auparavant, on m’avait volé le vélo qu’on m’avait gracieusement passé et réparé pour le triathlon … je me suis demandée si je ne devais pas y avoir un signe … :p
J’apprends la veille de Evènement qu’on nous prêtait tout le nécessaire de course : vélo et casque compris !

Ma sœur et moi préparons nos affaires la veille, vérifions le trajet et le matin de la course, nous savions à quelle heure précisément prendre le métro. On arrive Station Ranelagh, croisons quelques amis de différentes équipes Adidas Runners et suivons la masse de duo qui avait l’air de connaître le trajet pour se rendre au village. Nous avions rendez-vous entre 8h30 et 9h pour retirer nos dossards.
On croise Nadia, Omayra, Elodie, les Boostos des Champs Elysées, la fine équipe de Triathlète de Bastille et bien d’autres amis encore. C’est toujours un moment privilégié que de croiser tous ces amis de course ! Le moment de pouvoir rire, faire des photos, se détendre et se rappeler que les courses, avant une quelconque recherche de résultat, sont des instants de partage et de souvenirs créés. Et j’étais heureuse de pouvoir y associer (de nouveau) ma sœur qui n’était pas juste spectatrice mais actrice cette fois-ci !

Avec baba! Merci Deville Photography
Avec baba! Merci Deville Photography
©NadiaRunsparis
With the GirlZ – ©NadiaRunsparis

Le village était niché au cœur du bois de Boulogne : le terrain légèrement boueux, on a du tourner avant de trouver le lieu de retrait de nos dossards ! Dossard retiré, on s’en va chercher un super vélo de compétition et le casque pour garantir notre sécurité.

 

Il est bientôt 10h. Il est temps de se diriger vers la ligne de départ. Je me rends compte que je n’ai absolument aucune idée du parcours que l’on va faire mais les dés sont jetés. On tente de se frayer un chemin avec les copines (Nadia, Omayra, Elodie et Sonia) entre la masse de vélo et coureurs.

Copyright Deville Photography
Copyright Deville Photography

Je trouve qu’il y a beaucoup de monde… On se retrouve sur la dernière vague de départ. Ce n’est absolument pas un problème. Je me dis même que je préfère afin d’éviter de gêner les autres. Etre dernière n’aurait pas du tout était un problème !

Les vagues partent au fur et à mesure, on papote et rigole en attendant notre tour. On voit partir les athlètes et guests venus pour soutenir cette initiative.

Viens notre tour. Intisar débute avec le vélo. Petit débriefe rapide. Je lui dis qu’on va alterner quasi chaque kilomètre entre vélo et course. Qu’elle me dise lorsqu’elle coure si elle fatigue ou ressent la moindre douleur (elle avait été blessée au niveau du genou et il était hors de question qu’elle puisse souffrir). On s’élance en tentant de ne gêner personne et de ne pas se faire écraser non plus.
Je cours à un rythme normal, on se cale avec ma sœur. On trouve rapidement notre rythme de croisière et on alterne aisément entre course et vélo. Je sens que ma sœur prend plaisir. Elle se surprend même à avoir fini facilement « son kilomètre » alors qu’elle pensait n’avoir fait que 400 mètres. Je croise un ami de AR Champs Elysées qui faisait son footing, Stéphane A. que j’étais heureuse de voir. Je prends le temps d’un bisou parce que c’est aussi la joie de ce type de course. Prendre le temps de dire bonjour, de remercier les bénévoles, de féliciter les chanteurs et groupes sur le chemin…

 

Merci Bibi pour cette photo en pleine action
Merci Bibi pour cette photo en pleine action

On revoit Nadia et Sonia sur le parcours. Elles ont aussi l’air de s’amuser. Nous sommes au 8 ème kilomètre. Je reprends la course et Intisar le vélo. Je décide de finir en courant. Intisar me suit plus ou moins (j’apprendrai plus tard qu’elle a été retardée ne sachant pas changer les vitesses sur la montée ! hahaha ! j’ai comme une impression de déjà-vu !). J’entends Intisar m’encourager et me dit «vas-y, respire tranquille ! N’oublie pas qu’on le fait pour s’amuser ! » Et ajoute « Tu vois la fin là ?! » Et moi… « Non, je ne vois pas la… aaaaah si ! L’arche !! Je la vois ! ».

Accueillies par la musique à fond, on traverse la ligne d’arrivée, supers heureuses d’avoir réussie cette course sans encombre. On retrouve Omayra et Elodie et s’en suit de près Nadia et Sonia. On récupère une bouteille d’eau et un petit ravito sera donné un peu plus loin. On cherche le lieu pour récupérer les médailles… pourquoi certains en ont et pas nous ? Peut-être qu’on les reçoit après… Et on apprend qu’il n y’ en avait pas assez… Je dois avouer avoir été très déçue : moins pour moi que pour ma sœur qui participait à son premier duathlon. On nous offre une rose et face à notre déception, Aurélien (des French Frog) offre sa médaille à ma sœur qui se la voit remettre par un ami coureur, Adrien ! J’avais l’impression qu’elle recevait la médaille olympique !

 

inti-et-moi-run-and-bike
Copyright Deville photography

On s’attarde sur le village, on assiste à la remise des trophées des gagnants. Un grand nombre de champions était présent pour cette course, Marie Jo Perec, Mamedy Doucoura, Jean-Michel Lucenay, Souleymane Cissokho, et bien d’autres encore. Présents en soutien pour la cause mais également pour soutenir aussi la candidature de Paris 2024 ! Ce fut l’occasion pour moi de pouvoir discuter avec certains athlètes de leur course, de leur parcours, de leur souhaits… des discussions supers enrichissantes mais aussi de bonnes rigolades !

 

20160918_1151321
Avec JM Lucenay_ Champion Olympique d’escrime
Avec la Championne Olympique Sarah Ourahmoune ©Sow Photo
Avec la Championne Olympique Sarah Ourahmoune ©Sow Photo

L’ambiance de fin de course est toujours très sympa… On prend le temps de se parler, de débriefer mais cette fois-ci, je devais me dépêcher… Un brunch anniversaire surprise se préparait et je devais amener la principale intéressée à bon port… et ce n’était autre que ma sœur !


Une journée riche en émotion pour toutes les 2 !

fb_img_14742063641361
Avec Souleymane Cissokho, Nordine Ouballi By Sow Style
20160918_1153101
Avec mon pote Souleymane, Champion olympique de Boxe
fb_img_14742063933441
Avec Mathilde Doudoux, Nordine O. By Sow Style

Pour plus d’infos sur cette course : http://runandbike-solidaire.fr/paris-courses

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s