Mes Histoires·Sport

Les Toilettes, ce luxe du runner

Vous savez ce qu’est ma préoccupation première (outre le fait de finir ces 42.195 km bien sûr !) et je suis sûre que je ne suis pas la seule… les TOILETTES !

Non mais sérieusement, comment  je fais si je veux faire Pipi ? Bien entendu, les filles ne font pas la miction (le pipi) ni ne défèque (le caca) et je nierai avoir dit le contraire ! 😉

Sinon, c’est vraiment LE truc galère ! Pourtant, on te répète à tout va : « il faut boire beaucoup », « n’oubliez pas de bien vous hydrater surtout ». Alors ça, oui, je m’hydrate. Je dois boire au minimum 1,5/2 litres d’eau : je remercie au passage la ville de Paris pour la qualité de son eau.
Mais qu’est-ce que tu fais quand tu es dans le SAS de départ d’une course et que tu as une envie pressante : tu GALERES !

Il existe des toilettes mis à disposition avant une course, des espèces de cube plastique avec un trou immonde avec très souvent une queue interminable devant. Les garçons ont souvent une option supplémentaire : l’urinoir. Pour ces toilettes portatives, il y en a généralement 2 qui se battent en duel et tu vois une file s’agrandir qui adopte souvent la même chorégraphie « jeu de jambe, à droite à  gauche, flexion des genoux et les mains sur le ventre ». On oublie bien sûr le petit lave-main à l’intérieur qui ne fonctionne pas (on arrive à un point où l’on est plus regardant !).

 

CHIOTTE
Toilettes de la course « Les foulées de Vincennes »

choré

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ma question est : sur le chemin, on fait comment ?  Pour le marathon, y aura quand même des toilettes ? J’ai posé la question à une multi-marathonienne lors d’un repérage de parcours fait par Urban Running et lui ai dit « Y a des toilettes sur le parcours du marathon de Paris ? ». Elle m’a regardé avec un regard rieur- désespéré: « Il y en a en tout début de trajet, quelque part, je ne sais où exactement »… et elle ajoute,  « bref, tu vas devoir te trouver un petit coin ». Elle lance ensuite aux filles venues s’entraîner un vrai avertissement : « ne pas se retenir, c’est ce qu’il y a de pire ». Et là, j’ai pensé à une copine qui m’a parlé de périnée (mais c’est une autre histoire ;-)).
Elle nous explique ensuite sa technique « pipi rapide » (elle nous a épargné la grosse commission.. ou elle n’en avait pas !). Très sérieusement, elle nous dit : « si vous avez un short, vous l’abaissez du côté de l’entre-jambe, vous posez un genou par terre, l’autre surélevé, et tu adoptes la technique du chien qui pisse sur l’arbre. »… Bon, autant vous dire qu’on va s’amuser !

mankenpis
La Famille Pis – © http://loic-lantoine.wifeo.com/

Pourtant, il existe des solutions : Alors voici qui pourrait nous permettre de faire pipi debout. Oui, vous avez bien lu, DEBOUT !

On pourrait très bien nous mettre cela dans nos enveloppes lors de la distribution des dossards.

J’ai découvert ce système en voyage au Brésil lors de l’incontournable Carnaval de Rio en 2009. A l’entrée du Sambodrome, on nous distribuait un bout de Carton dont on m’a expliqué l’utilité.

Voici une image qui sera plus parlante :

pissoir sanbodrome

 

Et oui, ce petit machin, qui n’a l’air de rien te permet d’éviter de faire des squats en restant debout au-dessus de la cuvette ou de choper les microbes qui traînent et d’utiliser la pissotière !

D’ailleurs, une entreprise française a eu l’idée géniale de créer le « Pisse-debout ».

pisse debout
Pisse-debout sur le site http://www.pissedebout.fr/

 

Voilà qui nous changerait la vie ! Fini les queues interminables qui m’ont déjà fait louper un départ (my Gosh, le stress que ça te provoque !), fini d’avoir cette impression que ta vessie va exploser tellement tu t’es retenue (et tu penses à la phrase que ton coach te répète « n’oublie surtout pas de boire beaucoup d’eau la veille et le jour de la course » ! et là, t’as envie de lui dire « %¨¨^¨^µ*µµ*ù%ù » tellement tu es pressée ! ).

Mesdames, je vous conseille ce petit accessoire qui devrait être obligatoire ! Dois-je avouer que je ne l’ai pas encore testé au moment où j’ai écrit ces lignes mais je pense que l’investissement en vaut la chandelle ! Il existe une version jetable à moins de 3 euros et une réutilisable (pratique pour aller en soirée, non ?)

Qui a déjà essayé et qui serait prête à tenter l’expérience? J’attends vos réponses …
 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les Toilettes, ce luxe du runner »

  1. Moi j’attends l’article sur la Cup ! Là, je pourrai témoigner et dire combien ça a changé ma vie de femme (et de sportive). A bientôt alors 😉

    J'aime

    1. je n’ai pas encore testé ce produit dont on m’a dit beaucoup de bien! Mais n’hésites pas à nous faire profiter de ton expérience! 😉 Tu réussiras surement à me convaincre et à en convaincre d’autres 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s